Recent Posts

lundi 28 mai 2012

Ravioles de crabe et chou chinois dans une nage coco


Hier j'ai vu un documentaire super sur la gastronomie au Japon, qui parle d'un peu tout ce dont j'avais entendu parler et l'expose simplement.
Cela me donne encore plus envie d'y aller, c'était déjà un de mes grands rêves, je me verrais bien dans la campagne japonaise à profiter du calme, de l'authenticité des auberges traditionnelles, les ryokans, profitant d'une gastronomie authentique et d'exception (comme celle que l'on voit dans le reportage), puis dans les grandes villes pour le grandiose, l'impressionnant.

J'ai appris pas mal de choses en cours de géographie puisqu'on a l'Asie orientale et la mégalopole japonaise au programme cette année, et ça a l'air d'être un pays bouillonnant, fascinant et pleins de contrastes entre la nouvelle génération et les anciens - mais tous semblent très attachés au respect, à la famille, aux manières de présenter les choses et de les accepter : des codes stricts que l'on aurait du mal à apprendre (et qui ne sont pas sans rapport avec le confucianisme).
Cette culture si imperturbable me fascine, ils ne paniquent jamais (comme on a pu le remarquer lors de la catastrophe de Fukushima), ils restent toujours courtois, poussent l'hospitalité jusque dans les moindres détails, ...

Pour visionner ce reportage en ligne, c'est ce lien (reportage "Le Japon des Gourmets", diffusé sur la chaîne escales). 
Je vous conseille aussi la série "Fourchette et Sac à Dos" présenté par Julie Andrieu, l'épisode au Japon est aussi très très instructif et c'est une mine d'information pour tout voyageur - (en ligne sur Dailymotion : partie 1, partie 2, partie 3).


Concernant la recette du jour à présent, il s'agit d'un plat d'inspiration thaïe, mais d'inspiration seulement puisque jamais vous ne verrez des ravioles de cette sorte en Thaïlande à moins d'entrer dans un restaurant occidental peut-être.
J'ai utilisé la même recette de bouillon que pour le Tom Kha Gai que je vous présentais la dernière fois (ici), puisqu'il est génialissime et les ravioles sont tous simples à faire en achetant les carrés de pâte fraîches à wontons (ravioles chinois) en épicerie asiatique, la recette de la farce est issue du magazine Saveurs
Le tout donne le sentiment d'un plat raffiné, et plutôt léger.
Le seul hic est que les ravioles se collent les unes aux autres, alors on ne cherche plus à les déguster un par un, on coupe dedans et on pioche dans le tas avec la cuillère et un peu de bouillon pour mélanger les saveurs et les sublimer..

Ravioles de crabe et chou chinois dans une nage coco

Imprimer la recette

Pour 4 personnes :
-  un paquet de fines feuilles de pâte à ravioles (feuilles à wontons, en forme de carrés généralement)
- coriandre fraîche
- 1/2 chou chinois
- 2 boîtes de crabe
- 175g mascarpone
- 1 citron vert
- sel et poivre 4 baies

pour le bouillon : 
- 1 à 2 bâton de citronnelle
- 550ml de lait de coco (bien secouée)
- 300ml de bouillon de poulet
- deux petits morceaux (tranches) de galanga séché (ou 1.5cm de galanga frais épluché et haché si vous trouvez)
- 4 baies de genièvre (ou graines de poivre noir)
- 3 feuilles de combava (séchées), que l'on appelle aussi kaffir


Pour les ravioles : 
Lavez et émincez le chou chinois, faites le bien égoutter pour le sécher.
Dans la cuve d'un petit robot mixeur, déposez le chou chinois avec le mascarpone et le zeste du citron vert. Ajoutez les feuilles de coriandre et mixez. Assaisonnez et mélangez bien le tout. Ajoutez enfin le crabe bien égoutté (il ne faut pas trop d'eau dans la farce) et mélangez à la fourchette.

Prenez une feuille de ravioles, déposez une cuillère à café de farce au centre puis mouillez légèrement le contour avec de l'eau froide avant de rabattre l'une des extrémités (au niveau d'un angle) et donner une forme de triangle au ravioles. Faites de même jusqu'à épuisement des stocks.

Pour le bouillon : émincez finement la partie la plus blanche de la citronnelle, et écrasez (tordez) la partie restante.
Portez à ébullition le lait de coco avec le bouillon de poulet dans une casserole.
Ajoutez la citronnelle (les deux parties), le galanga, le genièvre (ou poivre noir) et les feuilles de combava (ou kaffir) et baissez le feu. Laissez frémir pendant 10 minutes environ puis filtrez la soupe pour ne récupérer que le liquide que vous refaites chauffer. 
A l'aide d'un mixeur plongeur, émulsionnez le bouillon pour lui donner du volume et faire un effet "écume". 

Faite cuire les ravioles dans de l'eau bouillante salée pendant 3 à 4 minutes, en plusieurs fois (5/8 à la fois), égouttez les une à une et répartissez les dans des assiettes creuses.
Versez dessus une louche du bouillon émulsionné et servez saupoudré de coriandre fraîche...



English Version


Today's recipe is a bit Thai again, but not truely because you'd never see ravioli in Thailand, apart from european restaurants maybe.
I used the same broth (bouillon) recipe than for Tom Kha Gai (see here), because it's delicious and ravioli are very simple to make with wonton skins (squares of fresh pasta layered thinly and bought in asian groceries) - recipe is from a french magazine called Saveurs.
Overall, the dish looks refined and quite light.
The only thing is that ravioli tend to stick together, so don't try to eat them one by one, just cut a piece and dip into it with a bit of bouillon so that flavors mix and enhance themselves.

Crab and Chinese Cabbage Ravioli in a coconut broth
Print Recipe

Serves 4 :
-  one package of thin ravioli skins (as for wonton, usually square)
- fresh coriander
- 1/2 chinese cabbage
- 2 cans of crab meat
- 175g mascarpone cheese
- 1 lime
- salt and pepper

for the broth : 
- 1 to 2 lemongrass stalks
- 550ml coconut milk
- 300ml chicken stock
- two little pieces (slices) of dried galangal (or 1.5cm chopped fresh galangal)
- 4 juniper berries (or black peppercorns)
- 2 or 3 kaffir lime leaves (dried), torn 


For the ravioli : 
Wash and chop the cabbage, and drain it well to dry it.
In the bowl of an eletric mixer, put cabbage with mascarpone and lime zest. Add coriander leaves and mix. Season with salt and pepper and stir, then add the drained crabmeat (you don't want too much water in the filling) and stir.

Take a sheet of pasta, add a teaspoon of filling in the center and wet the edges to fold the other end of the square over : you get a triangle shaped ravioli. Do the same for all the ravioli.

For the stock : 
Thinly slice the white part of the lemongrass stalk, and bruise the remaining part.
Bring coconut milk and chicken stock to the boil in a saucepan.
Add lemongrass, galangal, juniper berries (or black peppercorns) and kaffir lime leaves then turn the heat to low. Let it simmer for about 10 minutes then strain the soup to get just the liquid and return to a low heat.
With a hand mixer, emulsify the broth to give volume and a scum effect.

Cook ravioli in boiling salted water for 3 to 4 minutes, 5 to 8 at once, then drain them one by one and divide them among four deep plates.

Pour some coconut broth over and sprinkle with fresh coriander...

8 commentaires:

Pauline Faure a dit…

Effectivement, je pense qu'au Japon les traditions sont vraiment le pilier central de la vie.
D'ailleurs ça se ressent tout de suite quand tu en rencontres. Ils sont toujours un peu en retrait et respectueux de ce qu'ils ne connaissent pas.
C'est aussi un pays que j'aimerais visiter. Mais dans les petits villages car je ne suis pas attirée par la capitale qui est complètement "folle". Je connais des personnes qui y sont allées et qui disent qu'il faut vraiment aimer la culture manga/kawaï tant elle est présente.

Cependant, comme dans toute ville, il doit y avoir de très jolies découvertes à faire. Des endroits discrets et charmants à dénicher :)

Bref! Pour en revenir au plat (tes articles sont trop intéressants me font toujours digresser!^^) je trouve ça sympa que les ravioli collent. Ça rend ce plat original et un peu occidental (j'imagine qu'utiliser des baguettes n'est pas le plus simple, non? :))

Bisous!

emilieandleassecrets a dit…

J'adore vraiment le lait de coco, j'en suis même fan! Alors je crois que je vais essayer cette recette, d'autant plus que je viens juste d'acheter des feuilles pour raviolis.
Léa

W-Girl a dit…

Je n'aime pas trop la culture kawaï, tout ce qui est kitch etc.. mais bon il y a tant de choses là bas qu'on ne peut être déçu !

Alors là c'est fourchette et cuillère, les baguettes c'est plus pour moi =)

Daphné a dit…

Houuu, mais que vois-je, on regarde des reportages au lieu de réviser pour le bac ?! ;P Et le pire c'est que je fais exactement la même chose ! ;D
Ton bouillon a l'air extra !! J'adore les recettes que tu postes en ce moment ! :)

W-Girl a dit…

arrête jvais culpabiliser !

Irene a dit…

Actually rather than raviolis we call them dumplings :) and yours sound delish! i really appreciate how you incorporate all these other non-frenchy foods in your blog because when i went on an exchange to lyon, my host sister didn't even know other noodles (such as udon or ramen) existed other than spaghetti!

W-Girl a dit…

oh that's a pity ! there so much more to discover.. now i couldnt couldn't imagine my life without all those different varieties

Chlo a dit…

Humm, ça a l'air super parfumé, un vrai régal j'en suis sur.. Ca met carrément l'eau à la bouche cette recette !!! :)

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à poser vos questions (même à critiquer) : je répondrai à la suite de vos commentaires avec plaisir.
Merci de votre visite !

Don't hesitate to ask if you have any questions (even if you just have a remark) : I'll answer with pleasure just below your comments. Thank you for stopping by !

Share this..

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...