Recent Posts

dimanche 8 juillet 2012

Carnet d'adresses : une foodie à Paris


Attention : article très long 
« Le présent n’est jamais notre fin. Le passé et le présent sont nos moyens. Seul l’avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais mais nous espérons de vivre ; et, nous disposant toujours à être heureux, il est inévitable que nous ne le soyons jamais. » Pascal, Pensées
Tout commence donc peut-être par là : il y a un mois, les révisions de philo sur "le bonheur". Ouh ! Le vilain mot - un de ceux qui ne veut pas vraiment dire quelque chose, tant il est évident que tout le monde lui cherche un sens.
 Mais l'étonnement ça me parle, la surprise, l'inattendu ; oui c'est peut-être bien ici que se cache le bonheur finalement.
 Pensez aux nouvelles box dont le concept fait fureur en ce moment, que tout le monde compare déjà à du "bonheur en boîte" (ici, , aussi ici, par la-bas, sur ce site, cet article, ou encore ce post).
C'est simplement la surprise qui joue, ce sont des choses que l'ont reçoit chez soi sans savoir de quoi il s'agit, mais c'est une découverte donc ça nous plait. On est ainsi conditionné d'avance pour que cela nous plaise, pas étonnant qu'elles aient tant de succès !
Sinon, les achats coups de tête sont un bel exemple aussi, qui voient notre barème "plaisir" grimper d'un coup son échelle infinie et redescendre par le même chemin quelques semaines plus tard à la vu de l'article désormais possédé.

Rousseau, Julie ou la nouvelle Héloïse, « On jouit moins de ce que l’on obtient que de ce qu’on espère et l’on est heureux qu’avant d’être heureux. »
D'où l'idée de Pascal : puisqu'on attend le bonheur, c'est-à-dire puisqu'on le cherche, on ne le trouvera pas. Il ne faudrait donc pas l'attendre, le prévoir. Et si le bonheur était alors une capacité à être étonné ? Une façon de se laisser aller à ses envies de temps en temps, à céder à des coups de têtes, des idées folles, sans refouler d'avance ces instants fugitifs simplement parce qu'on les juge impossibles, fous ou peu rationnels.

Tout cela, ça a du me travailler, parce qu'alors que depuis des mois que je parcours des blogs,  les chroniques TV, les articles de presse, que je découvre pleins d'adresses, de bons plans, depuis toutes ces fois ou je me dis "Ça, il faudra que je le fasse quand j'irai à Paris." , "à Londres", "à New York", "à Tokyo", ... Mon carnet de choses à faire s'épaissi continuellement.
 Pourtant samedi dernier ça m'a sauté à la figure. Pourquoi pas maintenant ?
Ces deux petits mots résonnent. Pourquoi pas ?
 C'est vrai quoi, j'avais plus cours, pas d'obligation particulière, de rendez-vous ou autre pendant les 3 jours prochains, et des sous plein les fouilles puisque j'avais réussi à traîner mes parents au vide grenier le dimanche pour y vendre mes affaires.

 Avec l'air contrit de quelqu'un qui sait qu'on va la regarder avec des yeux ronds, je me suis lancée
"Maman... J'ai une idée, une idée un peu folle...".
 Deux jours plus tard il est 8h25 et je suis face au train direction Paris Montparnasse qui crie de toute sa ferraille pour s'arrêter et prendre sa charge.

Et c'est comme ça que j'ai pu découvrir et tester plein d'adresses, de promenades, de boutiques, d'épiceries fines, etc... en trois jours et pour moins de 400euros (train, bouffe, logement, déplacements, shopping compris).

Voilà donc un petit compte rendu, avec en fin d'article : une carte google map pour situer toutes les adresses (code couleur pour les resto-salons de thé-et co, les boutiques, les épiceries, etc...) et un résumé en fin d'article pour retenir l'essentiel (oui, comme dans les cours des manuels d'histoire-géographie).

1°/ Le logement

Qui dit Paris, dit hôtel, dit tarifs très élevés, et gueule pas les moyens.
Vous n'y êtes pas.
J'ai réservé un appartement pour moi toute seule, avec cuisine équipée, télé écran plat avec satellite, ordinateur plus large que mon avant bras (main dépliée) à deux pas du métro dans un quartier facile à vivre. Bon, quand on est à Paris, pas besoin de télé, ni d'ordinateur, on est pas là pour ça, mais c'est tout de même sympa.
  Or, je ne m'appelle pas Rothschild, comment j'ai fais ?
réponse a : appel à un ami
réponse b : je suis une pro de l'entrée par effraction
réponse c : j'ai de la chance, j'ai eu des réservations tarif réduit dernière minute
réponse d : je me suis connectée sur airbnb.fr

Vous aurez tous trouvé : je suis une pro de l'entrée par effraction !
Pour ceux qui ne sont pas dans mon cas, le site internet airbnb propose de loger chez l'habitant, qui vous laisse son appartement entier le temps dont vous en avez besoin, ou bien simplement une chambre (c'est encore moins cher), selon les critères que vous choisissez. Que ce soit le tarif, la situation géographique,  l'équipement du logement, la flexibilité de l'hôte, les dates, etc...
 Comment ça marche (plus précisément) ? clic.

Je réutiliserai sans hésiter se site dans le futur, c'est pour moi révolutionnaire et je me demande pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt...

2°/ Les restaurants, salons de thé, et co...

—→ Nanashi
Après avoir déposé mes affaires, je me suis dirigée vers ce restaurant de bentos parisiens, et salades très colorées, saines, et gourmandes.
J'ai été accueillie par des serveurs sympa mais débordés, d'abord dans une salle à peine plus large que moi (comprenez étroite) puis dans une salle assez grande mais bien remplie : à 14h elle était comble.
 Je sais que beaucoup d'entre vous ont peur des végétariens-écolos-hippies qui affectent particulièrement tout un tas de plantes bizarroïdes souvent tortueuses et non identifiées. Mais c'est dommage, si c'est la seule idée que vous vous faites des restaurants originaux et frais, de cuisine de marché ou de cuisine bio.

Ici,  on a le choix pour 14 euros entre un bento de viande, un bento de poisson ou un bento végétarien qui change au quotidien, accompagné systématiquement de salade et céréales du jour. (nldr : un bento est une boîte compartimentée comportant le repas du midi chez les japonnais, ici cela désigne surtout le concept de servir la nourriture en gamelle)
Vous pouvez sinon choisir une salade seule, ou une soupe, ou bien des spécialités de la maison autre que les types de plats mentionnés ci-dessus - et pour finir il y a une grande sélection de dessert dont plusieurs "du jour", et de boissons fruitées ou originales.

 Ce jour là j'ai pris le bento viande composé de veau sauté sauce salmorigio (ail, citron, huile olive), la salade du jour était en fait une composition de trois salades différentes : jeunes pousses, chou rouge/carottes/raisins secs/chou fleur au curry et broccoli/noisettes/betteraves et courgettes et les céréales du jour un assortiment d'épautre, riz rouge, quinoa et boulgour.

Le tout était assez acidulé (ce que l'ont doit à la sauce du veau à base de citron), un peu "piquant" mais pas dans le sens piment-fort, plutôt dans le sens roquette, et coloré bien entendu (photo ci dessous). Le mot anglais "tangy" résume assez ce plat je crois. 
 Il n'en restait pas une graine de quinoa, (et Dieu sait combien elles sont pas fastoche à attraper à la fourchette).




photo de dessus (parce que sinon on voyait pas la salade de choux au curry)
A noter : le restaurant propose aussi des Brunch !

Plus de photos et d'avis : leur facebook - le fooding - article blog (ame no koi) - resto à paris - Paris by Mouth (anglais) - resto de Paris - table à découvert

Un site internet : nanashi.fr
Une adresse : 31 rue de Paradis – Paris 10e
et 57 rue Charlot – Paris 3e + Voir la carte en fin d'article
Un horaire : Du Lundi au Samedi, Brunch le Dimanche 
Un coût : 14 euros le bento, pas de formules mais plats qui ne montent pas au-dessus de 15 euros si mes souvenirs sont bons


—→ Soya
Un autre restaurant dans la même lignée du bio, du sain et du bon qui est situé dans une rue calme et cela est bien agréable. Il faut dire que je suis arrivée plus tôt qu'au restaurant précédent aussi.
La carte n'est pas très longue, mais les plats sont tous originaux et changent des clichés "bio" que l'on a parfois. Oubliez d'ailleurs que c'est sain, appréciez juste les saveurs nouvelles et profitez de ce repas pourtant petit budget.


Ce jour là j'ai pris le plat du jour : une tarte feta, emmental, courgette et pâte aux 5 céréales que j'ai dégusté sans doute trop vite. Elle était très bonne, mais copieuse et un poil trop chargée en fromage pour moi. Il y avait même à côté une petite salade de crudité que je n'ai pas su finir.

Néanmoins j'y retournerai, je voudrais goûter le "Soy Couscous" par exemple, qui m'avait tenté mais devant lequel j'avais reculé n'étant pas fan du tofu - mais que mon voisin de table a commandé sans se faire prier. Il n'avait pas l'air déçu n'ont plu.




quand je vous dis "copieux", je pèse mes mots
A noter : le restaurant propose aussi des Brunch / tous les plats sont à emporter
Plus de photos et d'avis : le fooding - l'express - yelp - resto de Paris - le figaro
Un site internet : soya75.fr
Une adresse : 20 rue de la pierre levée, 75011 Paris + Voir la carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au vendredi de midi à 15h30 
Un coût : formules 13,50€ (plat et café), 15€ (plat, jus et café), 16 euros (plat, entrée ou dessert et café)


—→ Little Georgette

Un restaurant au concept très séduisant : les plats sont des compositions de quatre mini-plats chauds ou froid mais qui se marient ensemble pour vous donner l'occasion de goûter à plusieurs choses à la manières des menus dégustation.
Vous pouvez ensuite commander un dessert ou un café gourmand en fin de repas.


J'aimais déjà beaucoup le concept avant d'y aller, j'en avais entendu parler sur internet mais je craignais que tout l'attrait du restaurant ne se joue sur cette originalité là et que le reste soit finalement devenu superflu.

Pourtant j'ai été agréablement surprise : les plats étaient vraiment savoureux, et pas trop copieux pour les appétit normaux.

 J'ai choisi la composition à 19,50€ appelé La Zie (Asie phonétiquement) composé d'un rouleau de printemps avocat-saumon, de deux makis concombre accompagné d'un peu de wakame (algue verte croquante en forme de spaghetti), d'un sauté de nouilles aux boulettes de viande et enfin d'un émincé de poulet au coco et curry vert (avec du riz).

L'ensemble m'a plu. Les plats chauds, ou plutôt l'émincé de poulet, était peut-être un poil trop gras, mais le rouleau de printemps bien frais avec un peu de carotte et de salade pour accompagner le saumon et l'avocat m'a tout de même convaincu. 

L'attente ne m'a pas semblé longue, pourtant les femmes de la table d'à côté ont vraiment râler à cause de cela. On m'avait prévenu que c'était l'heure de pointe et que je risquais d'attendre pour mon plat et je crois que le fait d'être seule m'a beaucoup avantagée car je n'ai pas eu la sensation d'attendre. Les serveurs étaient souriants et gentils par dessus tout.

Enfin, le prix est correct pour la capitale, un peu cher comparé à la province mais je ne regrette pas. Il existe une formule du jour à 17,50€ sur le même principe et composé non pas de quatre mini-plats, mais de 2 entrées, 1 plat et 1 dessert.






Plus de photos et d'avis : cityvox - do it in Paris (vidéo) - Paris bouge - Maité and the gang - Marine à Paris
Une adresse : 9 Impasse Gomboust 75001 Paris + Voir la carte en fin d'article
Un horaire :  du Lundi au Samedi de midi à 15h et du Mardi au Samedi de 19h30 à 23h
Un coût : plats de 19 à 21 euros, dessert 5 euros (café gourmand 6.80€) et formule du jour à 17.50€


—→ La Pâtisserie des rêves
Un décor sublime jouant avec des cloches, qui justifie dignement le nom de la pâtisserie de Philippe Conticini (managée par son associé Thierry Tessier), mais surtout ce sont les créations qui magnifient le lieu.
Je n'ai pas eu la chance d'y goûter, j'ai admiré avec les yeux seulement, mais déjà c'était divin.
Voyez la vidéo pour une plongée au coeur du lieu... (elle est très courte)





Plus de photos et d'avis : Paris pêle-mêle - my little Paris - Sucrissime - le 4h de Julien - The Taste of Paris
Un site internet : lapatisseriedesreves.com (génial, avec des vidéos pour chaque pâtisserie et une explication un peu de son histoire, il suffit de cliquer dessus dans les carrés)
Une adresse :   93 Rue du Bac 75007 Paris  et 111 rue de Longchamp 75016 Paris + Voir la carte en fin d'article
Un horaire :  du mardi au vendredi de 14h à 19h Et le samedi et dimanche de 12h à 19h
Un coût : entre 5 et 7 € la pâtisserie individuelle, un gâteau entier autour de 40 euros et autour de 2,50 € la viennoiserie


—→ Et si j'avais eu plus de temps...



* Milk (Mum In Her Little Kitchen) : pour son décor 60's, esprit cantine que j'affectionne tout particulièrement, une retombée directe dans le passé qui ne manque pas de me séduire.

Je suis passée devant la boutique, je n'ai pas eu le temps de m'y arrêter, mais j'ai repéré l'endroit et je compte y retourner quand je pourrai. Les propositions sucrées ou salées sont à consommer sur place ou à emporter mais autant profiter du lieu...

On peut également y bruncher (environ 20 euros) et faire quelques emplettes puisqu'il y a un coin épicerie.






des gens qui l'on essayé en parle (photos à l'appui) : leur facebook - Les 3 soeurs - Parisian Days  - Fashion Gazette -  j'ai trop mangé de chocolat - gamongirls


Un site internet : lapatisseriedesreves.com (génial, avec des vidéos pour chaque pâtisserie et une explication un peu de son histoire, il suffit de cliquer dessus dans les carrés)


Une adresse :  62 Rue d'Orsel 75018 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  lundi de 10h30 à 16h, mardi à vendredi de 8h30 à 16h, week-end 10h à 17h30
Un coût : formule 12,50€ sur place et 10.50€ à emporter


* Adam's tartines : Christophe et Mathias Adam (les deux frères) travaillent de concerte pour élaborer des tartines originales qui changent des pauvres croque monsieur ou tartinettes que vous avez peut-être déjà goûté dans des restaurants à Paris. Ici, les créations sont sucrées ou salées, parfois les deux (voir site internet pour la carte), il y a également des salades et de très beaux desserts (C. Adam étant un ex de chez Fauchon, les éclairs c'est lui).
A mon prochain passage, je les dévalise !
A noter : pratique pour manger sur le pouce / à emporter


des gens qui l'on essayé en parle (photos à l'appui) : leur facebookParis pêle-mêle - Painrisien - Paris bouge
Un site internet : adamsparis.fr
Une adresse : 21, rue Danielle Casanova – 75001 Paris et 47 cour Saint Émilion – 75012 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  tous les jours de 11h à 23h
Un coût : formules entre 10 et 15 euros, tartines 5,50 euros, desserts autour de 2,5euros (d'après  le site internet Paris Bouge)


* Merci (la cantine du sous sol) : Quand je suis partie, j'ai laissé un message sur Hellocoton en demandant quelques bonnes adresses coups de coeur à celles qui étaient déjà passée par là-bas. Pauline (de Yes mademoiselle), m'a tout de suite indiquée ce restaurant et j'ai le regret de ne pas y avoir déjeuné. Ce sera donc pour la prochaine fois, en attendant je bave devant toutes les bonnes critiques et les photos qu'on poste sur internet...
A noter : la boutique MERCI, au même endroit (voir plus bas dans l'article)


des gens qui l'on essayé en parle (photos à l'appui) : Yes mademoiselle - le Fooding - Table à découvert - unique guide (vidéo) - yummi
Un site internet :  www.merci-merci.com
Une adresse :  111 Boulevard Beaumarchais 75003 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  De 10h à 19h ; service à partir de midi. Fermé dimanche.
Un coût :  Jus mixés 6,50 €, assiettes 9-18 €, compter 25 € (d'après le site Le Fooding)


* Le 37m² : un restaurant dont j'ai entendu beaucoup de bien sur internet, connu notamment pour ses bubble tea sur place ou à emporter (thé noir parfumé servi glacé avec des perles de tapioca). Du côté des plats il s'agit d'une cuisine fusion entre la France et Taïwan, donc une cuisine légèrement épicée. Il parait que la déco aussi est très sympa. 



des gens qui l'on essayé en parle (photos à l'appui) : la rapporteuse - bliss in the city - carnet d'une flaneuse - j'ai trop mangé de chocolat - Le Fooding 
A noter : sert aussi des brunch / boisson à emporter (bubble tea)
Un site internet : le37m2.com (en construction à l'heure ou j'écris l'article)
Une adresse : 66-68 rue Rodier, 75009 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  mardi soir à partir de 19h et du mercredi midi au dimanche soir de 12h à 24h.
Un coût : plats aux alentours de 18€, entrée et dessert environ 7€, formule brunch à 25 euros

* Mamie Gâteaux : un salon de thé très nostalgique avec de très jolies gâteaux et gourmandises, des tables en bois et un décor digne d'une maison ancienne de charme, très familial. L'endroit idéal pour faire une petite pause entre deux séquences shopping à la manière d'un écolier qui prend son goûter après sa journée de cours... Au menu des gourmandises d'antan, des madeleines, des tartes aux fruits, des pains perdus ou encore des cheesecakes, des carrot cakes, ... On y déguste aussi des plats salés (soupes, cakes, tartes, ...) à des prix raisonnables, le tout exposé sur des comptoirs qui vous donnent envie de se jeter dessus.
Il y avait autrefois une boutique et une brocante de produits vintage et tout un tas d'objets à chiner, mais elles ont fermé depuis.


On en parle : food box - tokyobanhbao - Gourmetise
Un site internet : mamie-gateaux.com
Une adresse : 66 rue du Cherche-Midi 75006 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  du mardi au samedi de 11h30 à 18h
Un coût : environ 5 euros la gourmandise ou la boisson, formule plat, dessert environ 15 euros


3°/ Les épiceries fines, boutiques orientées gastronomie, ...


—→ Epicerie Lion






J'ai eu un coup de coeur pour cette épicerie fine qui propose en particulier des kits préparations 100% naturels pour la plupart, salés ou sucrés, comme des pilafs (par exemple, quinoa figues et noisettes), des risottos (ex: cèpes), des soupes (lentilles corail, coco, curry), des plats de pâtes (ex: baies de gogi et thé fumé) souvent avec des préparations pour bouillon de la marque ARIAKE qui sont de la meilleure qualité que je connaisse jusqu'à maintenant. Version sucrée on trouve des gâteaux (noix de coco fondant), des gourmandises petit déjeuner (muesli), muffins et riz au lait.
Ou trouve aussi de nombreuses épices, des condiments, des sucreries, des chocolats, etc...
Le tout est à des prix relativement correct par rapport à ce qui se fait en ce moment (entre 7 et 15 euros pour les préparations si mes souvenirs sont bons).


J'ai ramené chez moi un pilaf indien (riz thai, lentilles corail, courgette, raisins secs, amandes, noix de cajou et bouillon ARIAKE) que j'ai hâte de tester... je vous en dirai des nouvelles.

On en parle : Parmesan et Paprika - Mes adresses vertes - Aragorn - Painrisien  
A noter : vente en ligne sur le site internet, et relayé dans quelques boutiques en France
Un site internet : epicerie-lion.fr
Une adresse : 7 rue des Abbesses, 75018 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  du mardi au samedi de 10h à 20h, le dimanche de 11h à 19h


—→ Causse
Causse est un peu le temple de la Slow food.
Dans cette autre épicerie fine qui vend aussi des plats à emporter ou à consommer sur place du côté de l'espace "Fabrique" (soupes, salades, sandwichs, mais aussi plats chauds, desserts et viennoiseries), on trouve des fromages à la découpe au lait cru ou AOP, de la charcuterie sans conservateurs chimiques ou gluten venant de fabriquant sélectionnés, des fruits et légumes provenant de l'agriculture raisonnée et cultivés localement, des conserves sans colorants, conservateurs, etc., des marques réputées de très bonne qualité (Marlette, huile A l'Olivier, ...) un rayon traiteur, et ainsi de suite.
Le tout est cohérent et alléchant.






On en parle : Gilles Pludowski - le Fooding - Painrisien - GourmetiseLe Bonbon


A noter : Causse donne aussi des cours de cuisine ! (voir site internet pour numéro de téléphone)
Un site internet : causses.org
Une adresse : 55 rue Notre Dame de Lorette, 75009 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  du lundi au samedi de 10h à 21h et 14h le dimanche (restaurant de midi à 14h30)


—→ A la mère de famille




Cet enseigne mythique a un cachet particulier qui fait briller les yeux des enfants et grogner le ventre de leurs parents. A travers les vitrines on voit toutes sortes de gourmandises, des chocolats, des pâtes à tartiner, du miel, des bonbons et bien d'autres choses encore.
Le livre de recettes du même nom est tout aussi fabuleux, magnifique à feuilleter avec une mise en page dans la même ligne vintage que la boutique, on joue clairement sur le côté nostalgique, des recettes qui donnent envie de se lancer dans leur préparation.


balluchon 2 chocolats, 3€
J'ai acheté un balluchon de deux chocolats à 3 euros, c'est cher, mais c'est un petit cadeau que je me suis offert en passant par la.
J'ai pris un chocolat moka, ganache café, et un praliné noisette, enrobage chocolat noir et goût café aussi.
J'ai préféré le second, parce que le praliné me séduit toujours plus que les ganaches plus lisses.



A noter : l'enseigne fait aussi des glaces / commande en ligne sur le site internet
Un site internet : lameredefamille.com
Une adresse : 35 Rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris / 107 Rue Jouffroy d'Abbans 75017 Paris / 39 Rue du Cherche-Midi 75006 Paris / 82 rue Montorgueil 75002 Paris / 47 rue Cler 75007 Paris / 59 rue de la Pompe 75116 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  du lundi au samedi de 9h30 à 20h. Le dimanche de 10h à 13h


—→ La Grande Epicerie
Quoique vous cherchez, vous le trouverez surement ici. Cette immense épicerie réunit toutes les grandes marques, et les plus petites aussi, les produits étrangers, les kits de pâtisseries, les aides culinaires, les chocolats Varholna ou les condiments Albert Ménès, les huiles et vinaigres ou moutardes parfumées à tout et n'importe quoi, de la truffe, des préparations de l'épicerie lion (mentionnées plus haut) etc..
Il y a également tout un espace traiteur avec des plats français ou asiatiques/étrangers, des aspics et des entremets plus élaborés, et des espaces semblables aux supermarchés traditionnels avec laitages, viandes, fruits et légumes, etc...



A noter : visite guidée des coulisses de la grande épicerie avec rencontre d'experts et ateliers (clic)
on en parle : Gourmetise  
Un site internet  : lagrandeepicerie.fr
Une adresse : 38 rue de Sèvres 75007 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire :  du lundi au samedi de 10h à 20h (21h le jeudi et vendredi)


—→ Mariage Frère
Si vous passez par la Madeleine, vous trouverez autour tout un tas de boutiques pour gourmets et gourmands, dont celle-ci.
Il s'agit d'une maison de thé de luxe, servi au Ritz, dans des palaces étrangers, ou encore sur les rangs de 1ère classe de la Japan Airlines. Dans la boutique au décor colonial, des thés à tous les parfums imaginables se concentrent, dans un espace impressionnant en particulier la salle du fond avec ses boîtes de thé géantes disposées dans des carrés composant une immense étagère. On compte 650 références dans toutes les familles de thé. Ceux-ci sont proposés au poids, ou bien il existe des coffrets de sachets mousseline, et des boîtes déjà prêtes devant lesquelles on passe en s'agenouillant tout le long du mur où elles sont alignées pour y lire la description du parfum qu'elles renferment. Il y aussi des biscuits au thé, quelques confiseries et quelques théières pour servir le tout.





A noter : les salons de dégustation à côté des comptoirs, et le restaurant mariage frères dont le menu peut être consulté en ligne proposent des plats sucrés ou salé à base de thé
Un site internet  : mariagefreres.com
Une adresse : 17 Place de la Madeleine, 260 Rue Fbg St Honoré, 35 Rue Bourg Tibourg, 13 rue des Grands-Augustins Paris 6e + voir carte en fin d'article
Un horaire : pour les comptoirs/musés du thé : 10h30 - 19h30, pour les restaurants : 12h - 15h, pour les salons de thé : 15h - 19h


—→ Autour de la madeleine (Hediard, Maison de la truffe, Fauchon, ...)
Comme je le disais, tout autour de la Madeleine se côtoient de nombreuses boutiques de prestige pour les épicerie fines notamment. Ainsi en vous y baladant ne manquez pas d'entrer dans la maison Hédiard, qui est très grande et propose une très large variété de produits, des cafés au chocolat en passant par les condiments salés, les plats traiteurs, les thés, ... la maison de la Truffe qui fait restaurant et la maison du Caviar ne sont pas très loin non plus, ainsi que la célèbre maison Fauchon et ses créations colorées et travaillées avec soin côté esthétique.


en traversant la rue, la Madeleine qui vous dit bonjour si vous tournez la tête

Une adresse et un horaire : 
*Hédiard 21 Place de la Madeleine 75008 Paris, du Lundi au Samedi de 12h00 à 14h30 - hediard.fr
* Maison de la Truffe 19 Place de la Madeleine, du lundi au samedi de 10h à 22h pour la boutique, de 12h à 22h30 pour la dégustation, maison-de-la-truffe.com
* Maison du Caviar 15 place de la Madeleine. 75008 Paris
* Fauchon 26 Place de la Madeleine 75008 Paris, du lundi au samedi 9h-20h, fauchon.com
+ voir carte en fin d'article


—→ Et si j'avais eu plus de temps...


* G. Detou
Tous les produits pour la pâtisserie (mais aussi la cuisine), les plus introuvables, sont en vente ici. Des purées de fruits, des chocolats de couverture, des fruits secs et arômes naturels, gélifiants, émulsifiants, pâtes de pistache, noisette, praliné, ...


Un site internet : gdetou.com
Une adresse : 58 Rue Tiquetonne 75002 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : Lundi et samedi : 8h30 - 18h30 Mardi au vendredi : 8h - 18h30


4°/ Le shopping, les boutiques vintage ou tendances, & co ...


—→ La librairie gourmande
Tous les livres traitant de cuisine sont ici, un rayon pour chaque thème : les vins, la pâtisserie, les salades, les pâtes, les grands chefs, les enfants, la cuisine facile, les ouvrages généraux, la littérature, ...
L'étage en particulier m'a énormément attiré, puisqu'on y trouve des livres en version originale que l'on ne trouve pas d'habitude en France, sauf sur Amazon, des livres pros d'hôtellerie, restauration que j'aime lire pour leur aspect scientifique et chimique de la cuisine (comprendre pourquoi on fait chauffer l'eau avant de cuire les pâtes tandis que l'on démarre les pommes de terre à l'eau froide, c'est aussi ça la cuisine), et surtout les livres de pâtisserie professionnelle par exemple ceux de l'édition Bellouet Conseil que l'on trouve difficilement encore.
C'est une caverne d'Ali baba pour tout ce qui se fait en ce moment sur la cuisine, pour tous les passionnés ou les restaurateurs, les étudiants en pâtisserie ou simplement les curieux...


Un site internet : librairiegourmande.fr
Une adresse : 92-96 Rue Montmartre 75002 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au samedi de 11h à 19h


—→ Merci
Je m'intéresse particulièrement à cette boutique pour mes photos culinaires, parce qu'on y trouve de la belle vaisselle et des accessoires qui me sont utiles pour styliser mes photos. Cependant de nombreux objets y sont présentés, des carnets, des meubles, des ustensiles de cuisine, des objets design ou innovant, mais beaucoup concernent les arts de la table...
Cette boutique est souvent citée dans les magazines, et je la vois souvent dans les blogs, elle a finalement beaucoup de succès...


A noter : la cantine merci dont on dit beaucoup de bien (le restaurant se trouve au sous sol)
On en parle : cuisine airlines
Un site internet : merci-merci.com
Une adresse : 111 Boulevard Beaumarchais 75003 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au samedi de 11h à 19h



—→ Effet maison
Cette boutique est assez récente, et se trouve dans une rue richement fournie en épiciers de qualité (maison du miel, épicerie italienne PADRE, ...). On y trouve tout pleins d'objets innovants pour la cuisine, des préparations Marlette ou d'autres marques pour réaliser des riz au lait et autres douceurs, quelques ingrédients pour cuisiner, quelques livres, surtout des ustensiles, mais aussi des objets appartenant à d'autres domaines comme la beauté, le jardinage ou les enfants.
Le concept est celui du "fait maison" ou "homemade", donc tous les produits vous permettent de faire vous même des choses que vous achèteriez en tant normal (savons, crèmes de beauté, compositions florales, ...).
C'est une belle caverne à explorer, mais elle n'est pas très grande. L'atelier en arrière de la boutique est destiné aux cours.


A noter : cours de cuisine, 34€
On en parle : j'ai trop mangé de chocolat - the kitchen around the corner - happy city
Un site internet : effet-maison.com (beau site)
Une adresse : 32 Vignon Paris 9éme + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au dimanche de 10h00 à 19h00


—→ Le village saint Paul 
"Le village St-Paul est une entité urbaine, située entre la rue St-Antoine et la Seine. Structuré autour de cours intérieures, son périmètre est défini par les rues St-Paul, Ave Maria, Charlemagne et les Jardins St-Paul. [...] Les activités commerciales sont essentiellement orientées vers l'antiquité, la brocante, le design et les métiers d'art."
(source : levillagesaintpaul.com)



J'ai fait la rue Saint Paul, qui m'a charmée par ses petits antiquaires, ses brocantes, son charme d'antan, malgré le fait que beaucoup de commerces étaient fermés quand j'y suis passée.
Il est agréable de s'y promener et c'est le lieu rêvé pour tous les chineurs et les brocanteurs car on y trouve de tout et de rien.
J'aurai aimé rentrer dans "Au petit bonheur la chance" mais il était fermé, il me semblait être très prometteur à travers la vitrine, et ce que j'en avais vu sur les blogs. La libraires anglaise "The Red Wheelbarrow" aussi m'aurait bien plu si elle n'était fermée pour inventaire...
J'y repasserai certainement la prochaine fois, je sens que des tas de choses sont à découvrir dans ce coin là...


On en parle : cuisine airlines ici (au petit bonheur la chance) et ici (boutique E-W)
Un site internet : levillagesaintpaul.com
Une adresse : la rue Saint Paul se situe dans le 4ème arrondissement, le village Saint Paul est entre l'Ile Saint Louis et La Place des Vosges - il s'étend de l'Eglise Saint PAUL aux quais de Seine + voir carte en fin d'article
Un horaire : au petit bonheur la chance : du lundi au jeudi de 11h à 13h et de 14h30 à 18h30


—→ Fleux
Amateurs de gadgets et d'objets design, bienvenue. Ici on trouve des bijoux, des tasses, des plateaux, des boîtes, des meubles, des bols, des téléphones, et ainsi de suite : un peu de tout finalement et qui concerne tous les domaines (voir site internet). 
Beaucoup de choses amusantes, d'objets originaux, souvent les prix sont élevés malheureusement mais j'aime y faire un tour pour découvrir les nouveautés. J'aime beaucoup la vaisselle qu'on y trouve, et je l'aurai acheté sans hésiter si elle était un peu moins cher.


A noter : la boutique est en faite double : deux espaces se situent de part et d'autre de la rue Sainte Croix de la Bretonnerie
Un site internet : fleux.com 
Une adresse : 39 Rue Sainte-Croix de la Bretonnerie 75004 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au vendredi de 10h à 19h30, samedi de 10h30 à 20h et dimanche 14h - 19h30


—→ The Conran Shop

Boutique déco/design située non loin du Bon marché (et de la Grande Epicerie qui en fait partie) on y trouve des meubles et des objets pour la maison, des luminaires, quelques textiles (coussins, ..). J'y ai acheté quelques assiettes de la marque Falcon dont je suis une grande fan. Il s'agit de plats et d'assiettes émaillés, avec un liseré bleu ou rouge qui se trouve très difficilement en France je trouve. A Paris je l'ai vu chez Merci et Fleux également mais jamais toute la collection, même chez The Conran Shop c'est toujours quelques modèles qui se comptent sur les doigts d'une main qui sont à la vente. C'est tout de même chez eux que j'en ai trouvé le plus et à des prix très corrects (4.95 € l'assiette, 3.95€ l'assiette petite, ...).


 On en parle : deco.fr 
Un site internet : conranshop.fr

Une adresse : 117 rue du Bac Paris 75007 + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au samedi de 10h à19h (et 19h30 le samedi)

—→ Les fleurs

Une caverne d'Ali Baba pour tous les petits objets, gadgets, bijoux et accessoires mode ou déco. J'ai aimé fouiner la dedans, m'attarder sur toutes les étagères et présentoirs, mais l'espace et étroit et il faut se frayer un chemin. Les prix m'ont paru très élevés, et plusieurs produits que j'avais repérés dans d'autres boutiques étaient ici beaucoup plus chers. Donc je profite avec les yeux seulement...


A noter : il existe une boutique en ligne (voir site internet)
On en parle : timeout - little style box
Un site internet : lesfleurs.canalblog.com

Une adresse : 6 Passage Josset 75011 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au samedi de 12h à 19h30


—→ Loulou Addict

La rue Keller est incroyable, elle foisonne de petites boutiques de tout et de rien, de figurines manga, de disques vinyles, de déco, d'accessoires enfants, de jouets, etc... Pas une ne se ressemble et pourtant elles ont toutes quelques points communs, comme la variété de ce qu'elles proposent.

Chez Loulou Addict en particulier on trouve tout plein de choses, certains disent pour enfants, mais je pense que tout le monde y trouve son compte, que ce soit de la vaisselle, des portes monnaie à motif fleuris, des tasses couleurs pastel en mélanine (marque RICE), des coussins rétros, etc...


On en parle : timeout - télérama
Un site internet : loulouaddict.com
Une adresse : 25 rue Keller 75011 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du mardi au vendredi de 11h à 14h et de 15h à 19h, le samedi de 11h à 19h


—→ Et si j'avais eu plus de temps...

* L'air de rien
Je suis allée dans la rue des Tournelles après avoir lu les mots du blog cuisine-airlines sur cette petite boutique. Je n'ai pas trouvé la boutique, je crois qu'elle était fermée ce jour là mais je reviendrai pour y entrer une autre fois. On y trouverai de la verrerie, des objets déco, vintage, etc. arrangés en 5 espaces différents aux noms inspirés : Evidence (design, récup', objets recyclés, naturels) ; Mother Nature (bois, matières naturelles) ; Héritage (style récup', industriel, brocante, vintage) ; Croire (spirituel, atmosphère apaisante, sérénité, religion) ; et enfin Respect de soi (cosméthiques, soins)


On en parle : cuisine-airlines - merci pour l'adresse - marie claire maison Une adresse : 33 Ter, Rue Des Tournelles 75003 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du mardi au samedi de 11h à 19h et trois dimanche par de mois de 14h à 19h (d'après le site "merci pour l'adresse")

* Bird on the wire
Encore pleins de petites choses qui s'amoncellent dans une boutique, des gadgets, de la déco, de la papeterie, des appareils photos vintage (en plastique ou pas, des années 60's par exemple). Allez voir leur site internet pour une idée plus précise, mais c'est vraiment très varié.


A noter : boutique en ligne
On en parle : la rapporteuse
Un site internet : suicidalshop.fr

Une adresse : 2, rue de Lesdiguieres 75004 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du mardi au samedi de 12h à 19h

* Cosi Loti

Pas loin de l'épicerie lion (voir plus haut), à quelques pas, je suis passée devant cette boutique par deux fois, et toujours j'ai été déçue de voir les rideaux de fer tombés jusqu'au sol. En collant mon nez à la vitrine j'ai aperçu de jolies choses, ce qui m'a encore plus dégoûtée de ne pouvoir y entrer.
Alors j'imagine qu'ils ouvrent bien quelques fois, surement quand j'y retournerai, je l'espère...


On en parle : les papillons dans le ventre 
Un site internet : cosiloti.canalblog.com

Une adresse : 21 Rue Houdon 75018 Paris + voir carte en fin d'article
Un horaire : du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h (horaires non vérifiés)

* Caravane Emporium

"Ouvert en juin 2006 autour du thème des objets et textiles usuels, Caravane Emporium se consacre à présent à la table à travers la vaisselle, le linge, les couverts et les verres, tout en conservant son attachement au savoir-faire et à la création artisanale." (présentation sur leur site internet).

Dans les magazines de cuisines Saveurs,  si vous regardez avec attention les creux des pages, dans la rainure du milieu, vous voyez parfois des indications sur la vaisselles et les accessoires utilisés pour les photos des articles, c'est ainsi que j'ai découvert la marque Caravane, qui existe sous trois espaces différents, Caravane, Caravane chambre et Caravane Emporium. C'est la dernière qui m'intéresse le plus pour styliser mes photos avec leurs beaux objets, mais aussi pour faire de belles tables...


Un site internet : caravane.fr
Une adresse :   22, rue Saint-Nicolas 75012 Paris  + voir carte en fin d'article
Un horaire : du mardi au samedi de 11h00 à 19h00


5°/ Les promenades, itinéraires sympa pour découvrir la ville ...


—→ Les galeries et passages de Paris (un Paris charmant et charmeur, pour les nostalgiques)
Sans doute connaissez vous le magazine Détours en France, il m'a été d'une grande aide lors de mon voyage. Tout particulièrement un numéro sur Paris que j'ai adoré, que j'ai dévoré de long en large et qui m'a donné de belles ballades à la découverte de la ville. Ce numéro,  c'est celui du mois de décembre2011/janvier2012 consacré à la "Belle époque du Paris 1900". (disponible sur le site internet ici, pour 4,40€ en version papier, moins cher version numérique - vous pouvez en feuilleter les premières pages en ligne).


C'est ainsi que je suis partie à la découverte des passages de la ville, des petites galeries d'autrefois qui ont gardé tout leur charme, comme des arrêts dans le temps, des pauses dans la ville.
Je vous recopie juste l'introduction de l'article, et pour le reste je vous indique juste les adresses et quelques commerces intéressant qui ont marqué ces endroits :
" 'Passage Verdeau conduisant aux grands boulevards', lit-on au-dessus d'un porche ménagé dans un immeuble haussmanien de la rue du Faubourg-Montmartre, au coin de la rue de Provence, à côté de la plus belle de toute les épiceries fines de Paris, A la mère de famille [cf. plus haut]. En fait, c'est une succession de commerces rares qui vous attend ici, dans les 9e et 2e arrondissements."




En commençant par le passage Verdeau, et en suivant l'axe de ce passage toujours tout droit, on traverse la rue de la Grange-Batelière pour se retrouver dans le passage Jouffroy, puis de la même façon en traversant un boulevard Montmartre on arrive au passage des Panoramas.
Ainsi on admire les boutiques de livres anciens, d'occasion, leurs éditions originales et rares, un magasin de photo dans lequel on trouve entre autre des bacs en plastique posés à même le sol et où l'on doit s'enfouir pour dénicher de vieilles photos en noir et blanc format polaroid, ce sont des scènes de familles, des bouts de vie d'inconnus à qui l'on trouve sans peine un charme inattendu, puis l'on passe devant des boutiques de timbres, de pièces, un paradis pour les collectionneurs et ainsi de suite à la rencontre d'un autre temps.





le "coude" du passage Jouffroy
* si j'avais eu plus de temps :
le numéro du magazine propose aussi de découvrir les passages plus chics, plus cultes, de Choiseul, Colbert et Vivienne


—→ Une promenade pour les amateurs d'architecture, quelques belles façades à découvrir


Pour cette promenade, j'ai suivi l'itinéraire tracé par le blog "et si on se promenait" que j'ai trouvé sur cet article. J'ai découvert de belles maison, de beaux balcons, il suffit de lever les yeux, tout est gratuit quand il s'agit d'admirer.
J'ai pensé à ma soeur qui est en école d'architecture, je pense que cela lui aurait plu aussi.


Allez voir sur le site internet, les photos y sont de meilleures qualité que les miennes (je n'avais pas prix mon Pentax, j'avais seulement un compact numérique). Je vous met quand même les mieux ci-dessous.








immeuble du 7 rue Rembrandt


En allant au parc Monceau




J'ai trouvé un itinéraire dans le même endroit dans le numéro de Détours dont je vous parlais plus haut, intitulé "De la plaine Monceau aux Batignolles".


—→ L'éternel village de Montmartre, celle qu'il ne faut pas manquer
Toujours dans le magazine Détours, le même numéro 156, j'ai trouvé un gros coup de coeur du voyage : le village Montmartre.
Je vous le restitue ci-dessous, pas mot à mot bien sûr, mais en y adaptant quelques petites choses que j'ai trouvé intéressantes par ci par là avec mes photos en illustration...
Le début de cette promenade, je dois l'avouer, ne m'a pas emballé. J'ai trouvé Pigalle très moche, avec des immeubles sans charme et des boutiques sans attraits, ce sont surtout des sex shop et des bars d'ailleurs, et jusqu'à ce que j'atteigne la butte je n'ai pas trouvé de quoi se pâmer. Même le moulin Rouge, pourtant mythique, m'a semblé inintéressant : esthétiquement, il n'a rien de glorieux avec ses deux hélices perpendiculaires attachée sur une petite tour rouge très superficielle.
Pourtant ce début de promenade est historiquement riche, la découverte des lieux où les grands artistes on vécu, ainsi que celle des scènes de tableaux légendaires, toutes les petites anecdotes que l'on lit dans certains articles, se révèlent au cours du voyage.
On est seulement déçu que les lieux aient tant changé : on a aujourd'hui affaire à de vulgaires restaurants ou boutiques aux lieux des brasseries anciennes où se retrouvaient Renoir, Sisley, Manet, Degas, Monet, qui n'auraient jamais dû disparaître...


Donc on commence la visite à la Place Pigalle, desservie par métro, où j'apprend que le n°9 était le lieu de rencontre de nombreux peintres des années 1870 grâce aux prix peu élevé de l'époque et aux petits arrangements avec les commerçants dont ils profitaient.
En remontant le boulevard de Clichy (vers le 18e arrondissement) on passe bien vite devant le n°68 où l'on se serait arrêté quelques décennies plus tôt, le cabaret du Chat Noir était alors tout une histoire, immortalisé entre autre par l'affiche ci-dessous réalisée par Stenlein.


affiche du cabaret le Chat Noir de Stenlein

Le moulin rouge, lui, est encore exactement conforme l'original imaginé par Oller et Zidler (créateur également de l'Olympia). On poursuit notre route sur le boulevard jusqu'à l'avenue Rachel, au bout de laquelle on prend un escalier qui mène au pont de la rue de Caulaincourt.
On le traverse en arrivant au bout pour aller dans la rue Joseph-de-Maistre. On vient alors de passer au dessus du cimetière Montmartre, et on s'en éloigne.
En empruntant la rue Joseph-de-Maistre, on rejoint bientôt la rue Tourlaque au niveau de la "cité des Fusain" (n°22) où Renoir eut un atelier.
On remonte ensuite la rue Tourlaque jusqu'à la rue de Caulaincourt. A l'angle, on repère la boulangerie de Gontran Cherrier, que je n'ai pas eu l'occasion de tester mais que j'imagine très appréciée à l'image de son fondateur.
C'est aussi à l'angle de ces rues que vécu Toulouse Lautrec. En continuant dans la rue Tourlaque on tombe sur la rue Lepic, au 3e étage du n°54 Van Gogh a peint la Vue de l'apartement de la rue Lepic, et il y vécu de 1886 à 1888.

Vue de l'appartement de la rue Lepic - Van Gogh
Vue de la rue Lepic (photo de mon appareil)
En descendant la rue Lepic, engagez vous dans la rue des Abbesses, puis dans la rue Tholozé (à gauche), vous y trouverez le cinéma Studio 28, l'un des meilleurs de Paris avec une cour aménagée pour prendre un verre après la séance et des salles avec des luminaires conçus par Jean Cocteau. (voyez cet article sur le cinéma)


Vue de la rue Tholozé
Il faut alors remonter la rue Durantin, tourner à droite, prendre la rue Garreau et enfin atteindre la place Emile-Goudeau. Vous pouvez voir le Bateau-Lavoir et apercevoir derrière une vitre la liste impressionnante de tous les artistes qui y ont vécu (Max Jacob, Pablo Picasso, André Salmon, ...) et où sont nés le fauvisme, le cubisme, l'art abstrait, le surréalisme, ...
Au dessus de la place on prend à gauche dans la rue Orchampt jusqu'à une petit ruelle qui fait le coude et débouche sur la rue Lepic.
Vous pouvez alors admirer le Moulin de la Galette où Renoir a peint le Bal du Moulin de la Galette.
Bal du moulin de la galette - Renoir
Au niveau du Château des Brouillards, on peut s'interroger sur la notoriété de la bâtisse au nom mystérieux, occupée par Gerard de Nerval, puis Auguste Renoir immortalisé par Martial Caillebotte (frère de Gustave) sur ses marches, et qui a inspiré un roman à Dorgelès.
Renoir sur les marches du Château des Brouillards - par Martial Caillebotte
Ensuite, on remonte la rue de l'Abreuvoir, puis la rue des Saules et la rue Cordot où le n°12 fut l'atelier de nombreux artistes (vous les verrez cités sur une petite pancarte à l'avant de la maison devenue musée). 

Rejoignez ensuite la rue Mont-Cenis, tournez à gauche et descendez les escaliers pour rejoindre la rue Saint-Vincent, descendez là jusqu'à la rue des Saules où se trouve le cabaret du Lapin Agile qui reçu entre autres Verlaine, Clémenceau, Picasso, Salmon, Max Jacob, ... Son nom vient d'André Gill (caricaturiste) qui dessina l'enseigne, un lapin jaillissant d'une casserole, une bouteille sur une pâte, qu'on appela "le lapin à Gill" puis "le lapin Agile".



Lapin Agile enseigne par André Gill
Enfin en suivant les indications des panneaux ou de votre plan, pour pourrez finir cette balade par le Sacré Coeur, si vous êtes partis tôt comme je l'ai fait (8h30 à Pigalle), vous pourrez peut-être encore admirer le monument sans trop de touristes autour. Surtout, sur le parvis de la basilique ne manquez pas d'admirer la vue, l'une des plus belles de Paris.






6°/ En bref, résumé et carte de toutes les adresses présentées...


—→ EN BREF

* les coups de coeurs
- restaurant : Nanashi 
- épiceries, alimentaire : épicerie Lion   
- boutiques : Merci - village saint Paul 
- promenade : Montmartre


* les choses que je n'ai pas eu le temps de faire (pour la prochaine fois)


- restaurant : Milk - Adam's Tartines - Merci (la cantine) - 37m² - Mamie Gâteaux 
- épiceries, alimentaire : G Detou 
- boutiques : L'air de rien - Bird on the wire - Cosi Loti


—→ LA CARTE (Google Map)



Afficher Paris sur une carte plus grande



Je vous conseille vraiment de l'afficher en grand, c'est plus clair (clic)

* Légende :
en rouge : les restaurants,  salons de thé, cafés
en bleu : les épiceries fines
en jaunes : les boutiques, shopping

—→ Quelques beaux blogs sur Paris


11 commentaires:

Pauline Faure a dit…

Bon, j'ai envie de retourner à Paris...
C'est vraiment une merveilleuse bonne idée que cette goguette improvisée.
Surtout à Paris, là où il y a tant de choses à voir.
Un peu trop donc c'est normal que tu n'aies pas eu le temps de tout faire. Et puis, ça donne une excuse pour y revenir :)

Comme toi, quand j'y étais je voulais aller chez Mamie gâteaux mais quand on j'y suis passée devant (par hasard), ma mère et moi venions tout juste de sortir de table.
J'étais déçue de ne plus avoir assez faim pur faire honneur à cette adresse, mais je me suis dis que ce sera pour la prochaine fois ;)

Et ce quartier Montmartre... Un vrai village de charme dans cette grande ville. Un gros coup de coeur où ma mère a eu la chance de vivre entourée d'artistes quand elle avait 20 ans :)

PS : j'adore aller à Paris en train. C'est d'ailleurs toujours de cette façon que j'y vais. Bon, d'une part car c'est plus rapide que la voiture. Mais cette atmosphère de voyage, cet évènement qu'est le départ en gare du train vers une autre gare... J'adore. Depuis que je suis toute petite ça a un effet magique sur moi :)

Tout le monde en cuisine ! a dit…

Bravo, un vrai guide de Paris en un seul post ! Je ne saurai que trop te conseiller l'Effet Maison et ses cours dispensés par l'Atelier des Sens, ainsi que Caravane Emporium. Je travaille juste à côté et je ne peux m'empêcher de m'y arrêter ! C'est un peu cher, et ils font peu de soldes, mais en effet c'est ravissant. Pour la Butte Montmartre, il faut venir au moment de la fête des vendanges, c'est cocasse et très festif. Dans le village St Paul il y avait de très bonnes épiceries américaines il y a quelques années, y sont-elles encore ? Côté matériel, il faudra la prochaine fois que tu ailles chez ZWILLING J.A. HENCKELS, à Madeleine. Les meilleurs couteaux sont chez eux ! Vivement une prochaine escapade ?!

Helena a dit…

Tu dois avoir les parents les plus cool du monde pour pouvoir faire une telle escapade en solitaire ! Merci pour le reportage en tous cas, tu n'envisagerais pas une carrière dans le journalisme par hasard ;) ?!
C'est marrant que tu parles de "Bird on the Wire", je me suis justement enquise il y a quelque temps de cette boutique dont j'ai connu les tout débuts, quand ça s'appelait encore Suicidal (déjà plus de 5 ans, dur dur) ! J'ai eu un mal fou à retrouver le site d'ailleurs, je ne me souvenais plus du nom ^^ Dommage qu'ils ne fassent plus de T-shirts comme à l'époque, c'était plus original que bien des choses dans le même genre...
Je vais aussi à Paris la semaine prochaine, pour ma part le programme ce sera musée et supermarché asiatique !
Bonne détente après ces quelques jours de fièvre parisienne, et à bientôt pour une nouvelle recette peut-être inspirée par ton séjour ?
H.P.

W-Girl a dit…

merci pour vos commentaires ! Je ne m'attendais pas à ce que vous lisiez tout tout tout le jour de la parution de l'article, ça me fait bien plaisir en tout cas. (et je ne vous en voudrez pas si vous aviez sauté des passages, il est vraiment très long cet article)

@ pauline : pour Mamie Gâteaux moi aussi je venais de manger, ou du moins ça ne faisait pas longtemps, mais rien que de rentrer dans la salle c'était charmant, a quand la prochaine fois! Ta mère a du vivre le rêve parisien, c'est vraiment LE truc dont on a tous un peu envie, la vie de bohème, avec des gens originaux, talentueux, ...

@ Vim: quelle chance de travailler à coté de ces boutiques ! Pour l'épicerie américaine oui d'ailleurs j'ai oublié de le mentionner mais je suis rentrée dans une qui n'était pas très grande mais bien chargée avec tout ce qu'il y a de plus américain, dont les barres chocolatées et sucreries typiques. Il y avait aussi du marshmlow fluff (je crois que c'est comme ça qu'on appelle ça) et d'autres aliments far de leur cuisine par milliers.
Je note la marque Zwilling J.A. Henckels pour la prochaine fois merci!

@ Helena: oui j'ai des parents très cool, mais parfois un peu trop sur mon dos aussi, du coup je crois que c'était aussi une façon de gagner mon indépendance un peu plus, pour leur montrer que je peux très bien me débrouiller seule.
Oui des recettes arrivent, mais elles datent d'avant mon voyage et n'y sont pas vraiment liées...
Bon voyage à Paris alors si tu y vas la semaine prochaine, profite bien =)

Justine a dit…

Dis donc, tu as fait et testé plein de choses! Tu as bien fait de ne pas attendre et de profiter :)

Daphné a dit…

Super article ! Je quitte Paris après-demain, donc je ne vais pas avoir le temps de tout faire, mais j'ai retenu une adresse que je ne vais pas manquer : le quartier Saint-Paul ! (La boutique 'Au ptit bonheur la chance' a l'air magique ! :O
Encore merci ! :D
Bisous

Daphné a dit…

Ah mince... Je viens de voir que la boutique est ouverte du jeudi au lundi. On est lundi mais c'est trop tard, et on part mercredi. Yeepeeee ! ;P
Ce sera pour une autre fois...

W-Girl a dit…

c'est pas de chance... mais ça te fait une bonne excuse pour revenir =)

Anonyme a dit…

Cela donne envie de prendre le temps de profiter comme toi de ces bonnes adresses. Superbes photos et commentaires. Si ce n est pas le bonheur cela y ressemble. De la part d une maman cool, enfin des fois ...

Egeltje a dit…

Bonjour W-girl,
félicitations pour ce superbe article, qui va m'être bien utile bientôt (4 jours à Paris fin octobre).
Est-ce que tu voudrais bien me donner le lien de l'apart' airbnb dans lequel tu as logé, ou au moins le quartier?
Merci beaucoup.
Bonne continuation, et bon courage pour tes études en prépa.

W-Girl a dit…

pas de problème, voilà l'annonce : https://www.airbnb.fr/rooms/504789

J'espère que tu passeras un bon séjour !

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à poser vos questions (même à critiquer) : je répondrai à la suite de vos commentaires avec plaisir.
Merci de votre visite !

Don't hesitate to ask if you have any questions (even if you just have a remark) : I'll answer with pleasure just below your comments. Thank you for stopping by !

Share this..

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...